dimanche 22 février 2009

Dis, raconte...

  Archana Carter Moloney Dis, raconte-moi une histoireDis, raconte-moi une histoireUne histoire qui finisse bienVrai je ferai semblant d’y croireDur comme fer jusqu’à demainDis, raconte-moi une histoireL’ histoire des monts et merveillesLà , tout près de mon oreillePour que je l’entende bienDis, raconte-moi une histoirePour qu’elle glisse dans mon seinDans un paradis illusoireQu’elle s’accroche à mon sommeilQu’elle me tienne par la mainAu moins jusqu’au petit matinLà , tout près de mon oreillePour que je l’entende bienDis,... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 19 février 2009

Le grand pin

photo de Paul LadouceBicentenaire, au moins. On avait construit l'extension de la maison autour de lui, autour de son axe robuste et rugueux d'un mètre de diamètre, un tronc gris et brun qui s'imposait dans l'écrin d'un patio, devant la baie vitrée d'une pièce de vie, drainant la sienne jusqu'au ciel.On avait composé avec sa présence en majesté devant laquelle on n'avait pu que s'incliner, conscients de son antériorité dans la place et de notre statut précaire d'invités de passage.  Ses aiguilles, qui accrochaient les nuages... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 14 février 2009

Le marin

Fernando Pessoa, dessin d'Almada Negreiros Je lis  Le marin de Fernando Pessoa, " drame statique en un tableau ", traduction de Bertard Sesé aux éditions José Corti.Une salle circulaire dans un château, une fenêtre haute et étroite. Au loin, entre deux montagnes, un petit bout de mer.Trois jeunes filles veillent le corps d'une quatrième toute blanche, allongée dans un cercueil.C'est la nuit.Un temps sans horloge. Un temps de sidération que les trois veilleuses veulent malgré tout tromper.Se raconter ce qu'elles... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 11 février 2009

E la nave va

Claude Poulin, un vieil ami, ancien professeur d’arts plastiques et maquettiste de grand talent, a réalisé à Marseille ce modèle réduit (échelle 1/50e) du Beagle, le trois-mâts barque à bord duquel Darwin a effectué son voyage autour du monde entre le 27 décembre 1831 et le 2 octobre 1836, en suivant les plans authentiques du navire (donnés notamment dans l’ouvrage de Karl Heinz Marquardt Anatomy of the Ship H.M.S. Beagle : Survey Ship Extraordinary, Conway Maritime, 1999). A partir du mois de mai 2009, à l'occasion du bicentenaire de... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 7 février 2009

Effeuillage

Après la neige, la grêle, la tempête, les ravages de la St Valentin s'annoncent...Tu m’effeuilles et je défaille Un peu ! beaucoup ! Mmm dans le cou ! Tu m’effeuilles vaille que vaille Passionnément  !  mon bel amant ! Tu m’effeuilles jusqu’à la mort Et me déflores Oh Oui ! encore ! Tu m’effeuilles à la folie C’est ce qu’on dit Tu m’effeuilles et voici  Au bout du bout Le pas du tout Un terrible châtiment pour les amants Tu m’effeuilles mais t’as triché deux pétales Tu as tirés Pour un peu continuer  À espérer Tu... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 2 février 2009

Pete Dexter

« Il n'y a pas d'homme intact »« En regardant par la fenêtre, il comprend qu'il n'est plus maître de rien »Voilà les deux dernières phrases de deux romans de Pete Dexter : Paperboy et Train.A lire absolument. Romans noirs qui vous tiennent éveillés comme un café trop fort.Des scènes paniques qui reviennent à la mémoire des protagonistes et collent à la vôtre bien après avoir  refermé le livre : « Quand on a vu quelque chose, ça ne s'efface pas d'un coup d'éponge » comme dit le boxeur blanc qui vient d'amocher le vieux Plural dans... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]