vendredi 24 avril 2009

Fatale

    A la fin de La sirène du Mississipi de François Truffaut ( 1969) , Belmondo (Louis Mahé) titube dans la neige, amaigri, fiévreux. Il s'appuie sur  Catherine Deneuve (Marion-Julie) qui a essayé de l'empoisonner avec de la mort aux rats. Il a accepté cette torture infligée par celle qu'il aime ; le film s'achève sur un dialogue , décalé, étrange, volontairement « récité » , et repris mot pour mot sur une scène de théâtre, à la fin du Dernier métro ( 1980)  par Depardieu face à la « même » Deneuve-Marion :-Ta... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 22 avril 2009

Boxe

Sous un tilleul en pyramideParé à tous les homicidesLe temps chenille, indifférent.Les buissons se tachent de sang.L'aile froissée du papilloneffleure l'ombre d'un coconEncore un  round, mon coeur se batSur le ring, las, pulse le sang.je boxe je danseje boxe j'avancesur le ring, là, gants en avantLes saisons tombent une à une.Les nuits s'envolent de lune en lune.La plaie appelle le couteau.Le gazon palpite d'oiseauxIls dévorent les vers de terre.Les jours se choquent comme des verres.Encore un  round, mon coeur se batSur le... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 11 avril 2009

Fatrazie

la vie, mode d'emploi   Georges PérecCoup de coeur pour un site intitulé FATRAZIE où on trouve bien des tours et détours pré et post oulipiens pour tourner autour des mots où on performe en palindromes, lipogrammes et agaceries diversesoù on apprend que : Abdallah brama:  par Allah! Am-stram-gram, v'là ta canasta !  est un isovocalisme.où on voit bien que Robert Doisneau n'est que l'anagramme de D'où notre baiser à un accent prèsoù on se garde de  confondre aptonymie et haptomanieoù on définit... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 7 avril 2009

Pas

Photo de Michelle MurayDe toi à moiil n'y a qu'un pasun pas de deuxpas périlleuxtout s'y noueraits'y dénoueraitun ballet blancd' Eve et d'AdamDe moi à toiy'a l'infinides jours des nuitsdes nébuleusesAldébaranet Beltégeuseun océande cieux mouvantsDe toi à moiil n'y a qu'un pasun pas de deuxpas dispendieuxpas à marquerpas à sauter sans s'affolersans se hâterDe moi à toiy'a l'empreinted'une douleurou d'une erreurdes murs d'enceintedes lunes éteintesun souvenirsans avenirDe toi à moi il n'y a qu'un pasun pas de loupsans garde fouun pas... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 7 avril 2009

roman graphique

WATCHMEN / Les GardiensScénario : ALAN MOOREDessin : DAVE GIBBONSTraduit de l'anglais par JEAN-PATRICK MANCHETTEAu temps objectif, cosmique et comptable, tombé de ce ciel clos que les anciens philosophes, les astronomes ou les astrologues nommaient par raccourci «  la Sphère », répond symétriquement la durée intime, enfermée dans une autre sphère, celle de la boîte crânienne ... De l'identité, condition du sentiment de la durée, aux variations que celle-ci subit au gré des affects qui se partagent son cours dans nos esprits sans... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]