dimanche 27 décembre 2009

Accueillir l'ombre.

La maison que j'habite nourrit l'ombre de lumière.Les formes se théâtralisent, s' inventent, se fécondent et se multiplient.Les objets révèlent une âme sombre et changeante, jamais menaçante.La maison que j'habite accueille l'ombre comme une amie.Un ami écrit à propos de cet espace :Que fait le soleilEn tournant tout autourDe la science du bois ?Le sol est un livre ouvertOù se lit le spectre de la maisonPage après pageS'immobilise le tempsAvec un peu d'orEn poussière
Posté par pado1954 à 19:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 26 décembre 2009

Poussière

Cabinet des curiosités  Johann Georg Hinz  1666Il neige sur la tour EiffelDans la prière de ses mainsla boule chaude comme un seinenserre un passé lointain.La courbe rose d'un coquillageouvre l'écho d'un beau voyageDe son plumeau elle rend nickelune poupée aux yeux de verrele globe cabossé de la terreC'est un dimanche ordinaireelle dépoussière les étagèreselle pense à tout autre choseen effleurant toutes ces chosesElle caresse de son plumeaula longue file des bibelotsle cadre de la fête des mèresla pipe culottée de son... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 6 décembre 2009

Anagramme ( une)

L'anagramme fait partie de ces mots français dont on hésite toujours sur le genre : un ? une ? une question bleue pour le jeu des mille euros, un traquenard pour tests de magazines estivaux : "Parlez-vous bien français ?". Une langue qui s'obstine à placer des e finaux aux noms masculins et des queues-consonnes aux féminins. Au programme de sixième, les jeux de mots, les combinatoires ludiques : on prend les lettres et on les bat comme des cartes. Voyez ! c'est amusant, non ?  Pas sûr du tout de ça le petit maigre... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]