mardi 30 juin 2009

DNB 2009

Pour redonner le moral à nos élèves de troisième, sur fond de crise économique , plans sociaux et progression du chômage, l'académie d'Aix-Marseille proposait cette année aux épreuves de français du brevet , un texte de notre dernier prix Nobel de littérature, J.M.G Le Clézio.Un SDF découvre dans son repaire, près d'un canal, par un matin gris d'hiver, un bébé, une petite fille abandonnée, « l'enfant de sous le pont »... Une lueur d'espoir sur fond de détresse semble vaciller à la fin du texte ( Hugo n'est pas loin ) , les faits se... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 27 juin 2009

fiche de renseignements

.         Elle ouvert un grand sac poubelle et vide ses étagères d'une année de bouts de papier, empilés là, à pages rompues, reliquats de photocopies, notifications administratives, calendriers de réunions caducs , doubles de rapports disciplinaires, autorisations de sortie, copies non réclamées, petits mots confisqués .       Elle est arrivée à la fin, c'est à dire au début : les fiches individuelles de renseignements. Celles qu'on fait remplir aux élèves en septembre pour faire... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 22 juin 2009

Farenheit 99

photo by Catherine KurvinkIl fait chaudLes seins se cerclent d'auréoles aléatoires aérolesfrangées de sel givrées de lait  « Il fait chaud », disent les gens aux croisementsles livres brûlent les paupières les rêves se voudraient polairesIl fait chaudles jupes collent aux cuisses moitesla peau exsude et l'amour sueSut-il un jour ? sut-il toujours ?Entre nous la glace a fonduphoto by John Bates
Posté par pado1954 à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 16 juin 2009

15 Juin 2009

Si le bonheur est, comme son étymologie l'indique, une chance, une bonne fortune complétement aléatoire et injuste, s'il suppose un accord, une rencontre avec soi, les autres, la nature, alors oui je peux dire que cette première sortie dans la rade de Marseille du Louam, le 15 Juin 2009 fut un instant de bonheur !
Posté par pado1954 à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 14 juin 2009

Le taxi gris

Le taxi grisSoho soloLe saxo chaud sur son Sonycrie dans la nuitSur les grands axestout se désaxeLa ville scintilleSuzie s'enfuitdans un taxi grisLes trottoirs dansentle ciel se plieGetz la saisitdans le silence de son exilLe pare brisese brumiseSuzie s'enfuitdans un taxi grisPhares en faisceauxCorps en morceauxLa peur s'aiguiseSexe et cookiesScène en lavisA ses oreillesle saxo feuleSuzie s'enfuitdans un taxi grisJazzy saxoanches et roseauxvie à vau l'eauun mot de trop dans un textoDexter excelleles rues s'emmêlentSuzie s'enfuitdans... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 14 juin 2009

Charlie Parker & Buddy Rich - Celerity Celebrity

Charlie Parker & Buddy Rich - Celerity Celebrity Vidéo envoyée par bhgbjazz http://bjazz.unblog.fr/ http://www.bzajj.com/ http://bessjazz.blogspot.com/
Posté par pado1954 à 16:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 10 juin 2009

DAMES

DAMES Les dames, ça fait des dramesça fout sur l'macadamEn tout état leur âmeLes dames ça se pâmeLes dames ça s'affameça fuit les kilogrammesça suçote des clamsça raffole des hammansmoi qui n'suis qu'un quidamprimitif polygamemon coeur fait le tam-tamet s'ouvre astram gramje clame je proclameles dames c'est ma cameje leur offre un lingamen trophée en sésameLes dames ça s'enflammeça surjoue, ça déclamec'est souvent monogamesça trouve l'harem infâmeLes dames se rêvent madamessquaws dans de lourds wigwamsfemmes fatales sous litsambiches... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 2 juin 2009

odeur

Respirer, c'est inhaler des images... Sentir : le terme même de la sensibilité concerne l'odorat. C'est le sens le moins exploré, le plus décrié parce que le plus concret, terre-à-terre : la vue installe toujours une distance, une déprise : elle ne colle pas à son sujet. Le sentir, au contraire est toujours trop proche. Il est dans la chose. Il est charnel, animal et primitif...Ce qui concentre le plus profondément le souvenir d'une intimité, c'est l'odeur et le goût d'une peau... Frédéric Valabrègues - ASTHME ( chez P.O.L) ... [Lire la suite]
Posté par pado1954 à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]